La sécurité des oiseaux sauvages

Le bien-être et la sécurité des oiseaux sauvages doivent primer. Brome Bird Care Inc. adhère à ce principe et a toujours préconiser le bien-être des oiseaux sauvages. Tous nos produits, qui ont remporté nombre de prix pour leur design, sont conçus pour promouvoir le bien-être des oiseaux et le plus grand plaisir des observateurs aviaires.

Nous vous invitons donc, de concert avec l’industrie aviaire, à passer en revue les 6 étapes d’un programme visant à vous aider à créer votre propre sanctuaire d’oiseaux sauvages.

6 étapes en vue de créer un sanctuaire d’oiseaux sauvages

Venez au secours des oiseaux! De nombreuses espèces périclitent. Des habitats sont perdus ou en voie de dégradation. D’autres sont victimes de maladies, d’accidents, du développement humain et d’autres facteurs contribuant à leur déclin. Vous pouvez aider en créant votre propre sanctuaire d’oiseaux dans votre cour.

Voici ce qu’il faut faire:

  1. Montrez-vous accueillant
    La perte d’un habitat approprié constitue le plus grand danger. Vous pouvez aider en rendant votre voisinage plus accueillant pour les oiseaux: aménagement de plantes indigènes qui sont des sources d’alimentation naturelles, abris contre les éléments et les prédateurs et lieux propices à la nidification. La présence de mangeoires, de nichoirs et d’eau sont aussi bénéfiques. Pour en savoir plus, visitez les boutiques aviaires de votre localité.
  2. Offrez un menu approprié
    Vous attirerez plus d’oiseaux dans votre cour tout au long de l’année si la nourriture que vous leur laissez est appropriée et nutritive. Remplissez les mangeoires régulièrement avec les graines qu’ils aiment. Pour connaître les meilleurs choix, consultez les boutiques aviaires de votre région.
  3. Attention à la propreté
    Pour aider à réduire les risques de maladies aviaires, nettoyez les mangeoires et tout autour au moins une fois par mois. Les mangeoires en plastique et en métal peuvent être rincées avec une solution de javellisant à 10% et d’eau chaude. Récurez les vasques et remplacez l’eau aux trois à cinq jours pour empêcher la propagation des maringuins. Ne laissez pas les cosses s’accumuler sous les mangeoires. Déplacez celles-ci de temps à autre pour empêcher l’accumulation de détritus au sol. Gardez les graines et toute autre nourriture au sec. Jetez tout ce qui dégage une odeur de moisi ou est humide. Les mangeoires de colibris doivent être nettoyées tous les trois à cinq jours, aux deux jours quand il fait très chaud. On recommande de se laver les mains après avoir rempli ou nettoyé une mangeoire.
  4. Les produits chimiques sont nuisibles
    Nombre de pesticides, d’herbicides et de fongicides sont toxiques pour les oiseaux. Évitez de les utiliser près des endroits où les oiseaux se nourrissent, se baignent ou se reposent. Toujours suivre les recommandations du fabricant de produits chimiques. Consultez au besoin une jardinerie.
  5. Les chats et les oiseaux ne font pas bon ménage
    Aux États-Unis, on estime que le nombre d’oiseaux tués par des chats se situe dans les millions chaque année. Voilà un problème énorme pourtant facile à régler. Nombre de personne aiment les oiseaux… et leurs chats. La meilleure solution est de garder les chats à l’intérieur. Ils vivront plus longtemps en santé et votre jardin sera un abri plus accueillant pour les oiseaux. Installez les mangeoires à des endroits difficilement acessibles aux chats ou érigez des clôtures ou autres obstacles pour empêcher les chats de chasser les oiseaux près des mangeoires. Les cloches au cou, le dégriffage et des chats repus font partie de la solution.
  6. Les collisions dans les fenêtres
    Les collisions dans les fenêtres tuent des millions d’oiseaux sauvages chaque année. Selon leur grandeur et emplacement, les fenêtres peuvent refléter le ciel ou la végétation, ce qui fait croire aux oiseaux qu’ils peuvent voler dans cette direction en toute sécurité. Il faut d’abord identifier les fenêtres à problèmes (typiquement, elles sont plus grandes, créent un reflet, sont près du sol ou permettent de voir à travers la maison). Accrochez des décorations pour réduire les reflets du verre. Les oiseaux en train de se nourrir sont particulièrement vulnérables. Si c’est un problème fréquent chez vous, essayez de placer la mangeoire à moins d’un mètre de la fenêtre. Les oiseaux n’auront alors pas assez de temps pour arriver à une vitesse de croisière lorsqu’ils s’envolent. On peut aussi placer une moustiquaire sur la fenêtre ce qui absorbera une partie de l’impact.

Les informations ci-dessus ont pour but de vous aider à attirer une grande variété d’oiseaux dans votre propriété et à créer pour eux un environnement sain. La Wild Bird Feeding Industry (WBFI) et ses compagnies membres espèrent que leurs conseils vous seront utiles dans la création de votre propre sanctuaire d’oiseaux sauvages.

Vous pouvez aider à améliorer l’univers de nos amis ailés, il suffit de s’y mettre!
Suivez les six recommandations proposées ici, ce sera un bon début. Vous pouvez aussi visiter le site www.wbfi.org pour d’autres conseils sur la protection des oiseaux.